Menu Our services in the selected location:
  • No services available for your region.
Select Location:
Remember my selection
Nous avons été informés que des parties externes prétendent faussement fournir des services financiers pour le compte de Goldman Sachs (y compris Goldman Sachs Asset Management International et Goldman Sachs International) afin de commercialiser de faux produits d’investissement et de solliciter des paiements. Ces parties externes peuvent se faire passer pour Goldman Sachs par le biais de communications frauduleuses par courrier électronique, messagerie instantanée ou par téléphone, ainsi que par l’utilisation de fausses brochures et autres documents contenant la marque et les logos de Goldman Sachs. La Financial Conduct Authority of UK a émis des avertissements concernant ces activités frauduleuses que l’on peut retrouver ici et .
Il est important de savoir que toute information reçue de Goldman Sachs ne peut provenir que d’une adresse électronique @gs.com et/ou être disponible sur le site Internet goldmansachs.com. Pour plus d’informations sur la manière de vous protéger contre les activités frauduleuses en ligne et sur la façon de nous contacter, consultez la page Goldman Sachs Security, disponible ici.
Votre navigateur n’est plus à jour. Il a des défaillances de sécurité et peut ne pas être en mesure d'afficher toutes les options de ce site et d'autres sites Internet

05 mai 2021 | GSAM Connect

Les bouleversements sont synonymes d’opportunités

Les raisons d’opter pour l’investissement thématique

Les indices actions traditionnels, par nature pondérés par la capitalisation boursière, sont rétrospectifs. Ils gonflent leur exposition aux entreprises présentant un solide historique de performance, indépendamment de leur croissance future, et sous-pondèrent souvent celles susceptibles de tirer parti de ces thèmes.

Prenons l’exemple de l’industrialisation rapide observée sur de nombreux marchés émergents dans les années 2000. Elle a alimenté un « super cycle » des matières premières, dopant les cours des actions et donc les pondérations, au sein des indices, de plusieurs entreprises et pays dont l’activité est liée aux matières premières. Pour remettre les choses dans leur contexte, à leur apogée mi-2008, les matières premières représentaient près de 25 % des capitalisations sur les marchés boursiers mondiaux ; aujourd’hui, elles n’en représentent plus que 8 % et ont vu leur valorisation chuter d’environ un tiers au cours de cette période. À l’inverse, sur la même période, les valeurs des secteurs des technologies et de l’Internet ont enregistré une performance de près de 300 % et représentent près de 23 % de la capitalisation boursière des indices de référence mondiaux, alors qu’elles n’en représentaient que 10 % en 20081.

Le but de cet exemple n’est pas d’énoncer l’évidence en suggérant que les investisseurs auraient tiré parti de la détention de valeurs technologiques plutôt que d’entreprises du secteur des matières premières. Il s’agit plutôt de souligner le fait que les thèmes de croissance à long terme – dans ce cas, le progrès rapide des capacités technologiques et l’essor de l’économie numérique – peuvent générer de meilleurs résultats
pour les investisseurs.

Le fondement de cette affirmation mérite d’être renforcé. Si ces thèmes de croissance séculaires génèrent d’excellents résultats pour les investisseurs en actions, c’est que, sur le long terme, la performance des actions est déterminée par les bénéfices. Les multiples et les devises peuvent influencer les résultats sur des périodes plus courtes, mais le fait de bénéficier d’une croissance positive et d’éviter les perturbations est un facteur essentiel de réussite sur le long terme.

Comme le montre le graphique ci-dessous, c’est la raison pour laquelle les entreprises en phase avec les principaux thèmes de croissance à long terme ont enregistré de si bonnes performances, tandis que celles dont les modèles économiques ont été perturbés ont nettement sous-performé

 

Perturbateurs contre perturbés : décomposition de la performance de l’indice S&P 500


1. Source : GSAM, FactSet. Juin 2020. Univers basés sur les opinions exclusives de l’équipe GSAM Fundamental Equity. 

Restez informé des derniers développements de marché et des principaux thèmes en relation avec vos portefeuilles et votre activité.
Connectez-vous

PERSPECTIVES CONNEXES

La révolution mondiale du développement durable : Les solutions environnementales au premier plan

Alors que les entreprises, les consommateurs et les décideurs politiques accordent de plus en plus d’importance à l’impact environnemental, Alexis Deladerriere, de la division Fundamental Equity, estime que ce regain d'attention créera des opportunités d’investissement dans la mesure où les « technologies propres » ont le potentiel de bouleverser les industries existantes.